Balistiques Intérieure et Extérieure

Norma Ballistics - bullet flying

Lors de la surveillance sournoise, le chasseur décide de tirer. Ensuite, seule la fraction de seconde compte. Les pages suivantes illustrent ce qui se passe pendant la courte période qui sépare le tir du coup. La conception de la cartouche, du pistolet et de la balle crée la balistique optimale interne et externe. Le facteur décisif pour la précision et la puissance est la balle. Sa conception et son poids sont des facteurs cruciaux pour la piste de balle. Sa pénétration et sa prolifération caractéristique donnent une mort éthiquement acceptable, que nous devons à notre proie.

Balistique intérieure

Balistique intérieure est une expression décrivant la période entre l’allumage de l’amorce et la sortie de la balle du canon. Il est fondamental d’avoir un allumage et une combustion de la poudre aussi réguliere que possible d’un tir à l’autre. En conséquence, nous assemblons avec soin amorce et poudre pour chaque chargement. Par ce biais, nous respectons les pressions autorisées et obtenons les meilleures vitesse et précision avec le recul le plus modéré.


1 Lorsque la détente est pressée, il faut environ 0.005 seconde au percuteur pour frapper l’amorce.

2 Le percuteur imprime une emprunte sphérique dans l’amorce et l’allume … … poussant en même temps la cartouche d’environ 0,1 mm en avant.

3 Les gaz brulants et des particules en fusion traversent le trou d’event de la douille, provoquant l’allumage de la poudre.

4 La pression en hausse pousse la balle en avant. A la pression maximale, la vitesse de la balle est d’environ 300 m/s. A partir de la percussion de l’amorce, il faut environ 0,0015 à 0,002 secondes à la balle pour quitter le canon.

5 Quand la balle quitte le canon, les gaz chauds l’environnant, continuent à l’accélérer sur quelques centimètres.

Le canon étant toujours incliné légèrement vers le haut, le vol de la balle débute toujours 3 à 5 cm sous la ligne de visée.

Les rayures du canon mettent le projectile en rotation. Les balles longues demandent une rotation plus rapide que les courtes. Le pas de rayure varie habituellement entre 1 tour pour 20 à 40 c‚ selon la cartouche. Le frottement dans le canon doit être limité pour prévenir une usure prématurée. De plus, la poudre doit bruler complètement afin qu’aucun résidu ne reste dans le canon. L’ensemble de ces propriétés est garanti grâce à une conception bien pensée de la douille, des grains de poudre et de la balle.

Balistique extérieure

Si la distance de tir varie fortement par rapport à la distance de réglage, des corrections de visée sont nécessaires.

Aux distances de tir usuelles, la balle frappe la cible à l’endroit exact visé.

Une vitesse et un coefficient balistique plus élevés permettent une flèche plus faible et une moindre sensibilité au vent latéral. 

Grâce à une trajectoire de balle optimisée et une conception sur mesure pour chaque type de chasse, Norma permet au chasseur de se concentrer sur l’essentiel, sa chasse et la qualité de son tir, sans devoir se préoccuper de la balistique de sa munition. Excellente qualité et standards de production élevés garantissent une performance fiable et calculable à l’intérieur aussi bien qu’à l’extérieur du canon.

 

ATTENTION: Vérifiez toujours que rien ne se cache derrière la cible avant de tirer, la portée de la balle étant de plusieurs kilomètres.