Munitions

norma usa background - two hunters in hilly landscape

101. Combien de temps puis-je conserver mes munitions ?

N'utilisez pas des munitions de plus de 15 ans.

102. Comment dois-je conserver ma poudre ?

Nous vous recommandons une pièce fraiche où la température est constante (entre 12 et 15°C) et dont l’humidité est de l’ordre de 50%. Les composants chimiques de la poudre commencent à se décomposer au bout d’environ 20 ans.

103. Pourquoi ne peut-on pas utiliser tous les types de projectile dans une arme en particulier ?

Les projectiles courts (légers) ont moins besoin de longueur de canon pour arriver à une stabilité gyroscopique. Chaque projectile a un taux de rotation qui est prévu pour un  poids particulier. Les problèmes surviennent lorsque vous utilisez des balles longues (lourdes) et que le taux de rotation n’est pas assez élevé pour stabiliser correctement le projectile.

Par exemple : Le 308Win a un pas de rotation de 12 pouces. Toutes les balles jusqu’à environ 12g sont adaptées. Au-delà de ce poids, il peut en résulter une trajectoire de balle ovale et une réduction de la vitesse. Les projectiles plus légers vont avoir une rotation plus importante que nécessaire, ce qui n’a quasiment aucune incidence/importance.

104. Que faut-il prendre en compte pour tirer à basse température ?

Il est conseillé de tester son arme dans les conditions attendues sur le terrain. Laissez refroidir l’arme pendant environ 1 heure. Vous pouvez également garder vos cartouches dans une poche de veste ou les amener à la même température que l’arme.

105. Quelle est la différence entre une cartouche à percussion centrale et une cartouche à percussion annulaire ?

Une cartouche à percussion annulaire possède les composants d’amorçage directement dans le corps de la douille, comme pour une 22LR. A l’inverse, pour une cartouche à percussion centrale, le percuteur frappe l’amorce en son centre pour ce qui provoque l’inflammation du  composé d’amorçage situé entre la coupe en laiton et l’enclume.

106. Pourquoi les douilles des cartouches sont faites en laiton ?

La douille lie la poudre, le projectile et l’amorce ensemble et assure l’étanchéité du tout. Elle doit résister à la pression et être capable d’être retirée après le tir. Le laiton étant composé à 70-72% de cuivre (le reste étant du Zinc), il répond à ces exigences. Des douilles ont été réalisées en acier, par exemple, mais elles ne sont pas résistantes à la corrosion et provoquent une usure du matériel plus importante.

Des matériaux plus tendres comme l’aluminium sont moins solides et peuvent s’oxyder à la surface. Le laiton est un très bon compromis.

107. Quelle est l’énergie nécessaire à la mise à feu d’une amorce ?

Répondre à cette question n’est pas évident, car cela dépend beaucoup de la rapidité avec laquelle frappe le percuteur. Selon les critères militaires, laisser tomber une bille d’acier d’une certaine hauteur devrait allumer presque toutes les amorces. Il y a d’autres règles stipulant que d’une hauteur moins importante, aucune ne devrait se déclencher.

108. Peut on utiliser des munitions Match à la chasse ?

La réglementation en matière de projectile autorisé à la chasse stipule qu’un projectile ne peut être autorisé que si celui-ci expanse ou champignonne. Les munitions Match ne sont donc pas autorisées. Dans certains pays, aucune réglementation ne contraint l’utilisation d’un certain type de projectile. Les munitions de type Match peuvent alors êtres utilisées.

 Une balle qui n’expanse pas devient rapidement instable. Quand une balle Match entre en contact avec une ossature conséquente, elle ne pénètre pas dans les organes vitaux ce qui signifie qu’elle ne fait que blesser. Un bon projectile se traduit par des dommages considérables des organes.

109. Quel est le niveau de bruit d’un tir ?

Le niveau de son est mesuré en décibel (dB). L’échelle des décibels n’est pas linéaire, c’est-à-dire que 100 dB ne correspondent pas à deux fois plus bruyant que 50dB.  Une augmentation de 3dB signifie un doublement de la puissance sonore. Ainsi 100 dB est approximativement 17 fois plus bruyant que 50 dB.

  Plusieurs méthodes de mesure conduisent à des résultats différents.  Les chiffres ci-dessous sont basés sur des mesures effectuées aux Etats-Unis.

  .22LR tiré par un revolver : 158dB

  .22LR tiré par une carabine : 139dB

  9mm tiré par une arme de poing : 160dB

  .223 Rem tiré par une carabine : 166dB

 Le niveau sonore à partir duquel l’oreille humaine risque des dommages permanents est évalué à 120dB. Cela explique pourquoi il est fortement conseillé de toujours porter des protections auditives.

110. Où puis-je me procurer des munitions pour des armes anciennes ?

Les magazines de tir publient fréquemment de la publicité. Cependant assurez-vous que les munitions portent la même dénomination que l’arme.
L’utilisation d’anciens étuis peut être dangereuse, le laiton devenant cassant après avoir été stocké pendant une longue période.

111. Peut-on utilisé des cartouches de calibres 300Win, 300Weatherby et 300 Ultra Mag dans la même arme ?

Non, sous aucun prétexte! Chaque cartouche dispose de ses propres caractéristiques. En l’occurrence, le nombre 300 correspond au calibre, c’est-à-dire 0.3 pouces=7.62mm. La nomenclature utilisée par l’Agence Suédoise de Protection de l’Environnement peut parfois porter à confusion en donnant indiquant la longueur de la cartouche comme le calibre de cette dernière. Il y a plusieurs cartouches qui possèdent la même appellation, ce qui ne conduit pas à une classification claire.

112. Y-a-t-il des informations plus détaillées sur les nouveaux calibres standards que sont le 300, 338, 375 Norma Magnum ?

Au moment de la réalisation de l’actuel catalogue, nous avons mentionné brièvement ces trois calibres comme il l’était prévu, mais ils étaient toujours en cours de développement. Nous prévoyons que le 338 et le 300 Norma Mag seront adaptés touts les deux à la chasse et notamment pour le tir à longue distance. Les douilles de ces deux calibres sont maintenant disponibles, aussi bien que des cartouches. Le 375 Norma Mag est toujours au stade de développement.

113. Que dois-je faire si je n’entends qu’un « click » ?

Attendez au moins 30 secondes. Pointez le canon dans une direction sûr (tas de sable) et retirez la cartouche. Il y a généralement deux explications possibles pour une mise à feu manquée. Soit l’amorce ne sait pas enflammée comme elle aurait due ou bien le percuteur n’a pas frappé l’amorce de manière efficace. La raison de cette dernière explication peut être, la défaillance d’un ressort ou bien que la culasse n’était pas correctement fermée. Assurez-vous qu’il n’y a rien dans le canon avant le tir suivant.

114. Quelle est la différence en terme de recul entre une cartouche standard et une cartouche Magnum?

Si vous comparez seulement le recul énergétique, c’est assez facile. Un 30-06 chargé de manière standard avec une balle de 11.7g dégage une énergie de 30J, alors qu’un 300 Win Mag avec le même projectile mais une vitesse de 915m/s dégage 44J d’énergie. Un 378 Weatherby génère 95J et une grosse cartouche tel que le 505 Gibbs génère, elle, 149J.

Le ressenti en terme de recul dépend de la vitesse du recul et du poids de l’arme. Beaucoup de gens ressentent un recul plus important avec un 378 Weatherby  comparé au 505 Gibbs à cause du poids de la balle et de sa vitesse.Vous pouvez cependant réduire de manière efficace le recul avec une plaque de couche de qualité et une crosse droite.

115. Pourquoi certaines douilles sont nickelées ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Si vous portez vos cartouches dans une ceinture en cuire, l’acide tannique causerait rapidement une patine sur le laiton. De ce fait, les cartouches africaines sont souvent recouvertes d’une couche de nickel. Beaucoup de gens pensent également que les douilles nickelées sont visuellement plus attirantes. La friction entre l’acier et le nickel est meilleur que celle entre le laiton et l’acier.  Il est donc fort probable que la douille expanse beaucoup moins dans la chambre.